[Linux] - Surveiller le système

Avatar de l’utilisateur
LM2I_Laurent
Administrateur - Site Admin
Messages : 247
Inscription : jeu. 27 août 2009 17:00

[Linux] - Surveiller le système

Messagepar LM2I_Laurent » lun. 9 nov. 2015 03:35

Code : Tout sélectionner

# w
3:40am up 99 days, 9:08, 1 user, load average: 0.00, 0.00, 0.00
USER TTY FROM LOGIN@ IDLE JCPU PCPU WHAT
root pts/0 ping.ovh.net 3:40am 0.00s 0.13s 0.03s w
la commande w permet de voir rapidement l'uptime, la charge de la machine et combien de personnes sont connectées sur votre machine. On voit ici :
  • - il est 3h40 du matin
    - La machine a un uptime de 99 jours
    - Il y a 1 seule personne connectée
    - la charge est de 0.00
Bref, tout est normal.
La charge veut dire : combien de process utilisent le CPU en même temps. Vous avez la moyenne sur 1 minute, 5 minutes et 15 minutes. On dit que la charge ne devrait pas dépasser 1 sur une machine avec CPU. Mais tout dépend de ce que l'on fait tourner sur la machine.

Code : Tout sélectionner

# free
total used free shared buffers cached
Mem: 254696 249608 5088 0 95688 83616
-/+ buffers/cache: 70304 184392
Swap: 522104 3808 518296
Free donne l'utilisation de la RAM. On voit que la RAM est de 256 Mo. Elle est utilisée à presque 100%. Ceci est normal même s'il ne se passe rien sur la machine. Linux utilise toute la RAM pour accelerer l'exécution des process en stockant des informations diverses. Elle est donc toujours utilisé à 100%. Si un moment il y a un process qui a besoins de la RAM, Linux va effacer ces informations et va lui donner la possiblité de prendre la RAM necessaire. D'ailleurs, on voit qu'en vrai 70Mo sont réellement utilisés par les process et le reste, c'est-à-dire 184Mo, juste par Linux.

Le swap (la ram sur disque) est de 512 Mo. Il est utilisée lorsqu'il n'y a plus de RAM (mais alors vraiment plus). Il faut savoir que swap est nettement plus lent que la RAM. Si votre machine utilise beaucoup de swap ce n'est pas bon. Vous surchargez votre disque et donc vous l'usez plus vite. De plus, l'exécution est plus lente que d'habitude. Le serveur tourne donc au ralenti. Et comme les nouvelles requêtes arrivent toujours et toujours, il y en a de plus en plus en même temps. Puis la machine plante. C'est un cas classique qui arrive à presque chaque débutant. Solution ? Reboot en hard de la machine.

Code : Tout sélectionner

# ps auxw
USER PID %CPU %MEM VSZ RSS TTY STAT START TIME COMMAND
root 2 0.0 0.0 0 0 ? SW Jun26 0:00 keventd
root 3 0.0 0.0 0 0 ? SWN Jun26 0:35 ksoftirqd_CPU0
root 4 0.0 0.0 0 0 ? SW Jun26 0:33 kswapd
root 5 0.0 0.0 0 0 ? SW Jun26 0:00 bdflush
root 6 0.0 0.0 0 0 ? SW Jun26 0:28 kupdated
root 7 0.0 0.0 0 0 ? SW< Jun26 0:00 mdrecoveryd
root 8 0.0 0.0 0 0 ? SW Jun26 5:50 kjournald
root 113 0.0 0.0 0 0 ? SW Jun26 28:29 kjournald
root 354 0.0 0.0 0 0 ? SW Jun26 0:00 eth0
root 453 0.0 0.1 1444 480 ? S Jun26 0:03 syslogd -m 0
root 458 0.0 0.1 1372 324 ? S Jun26 0:00 klogd -2
root 640 0.0 0.1 3612 408 ? S Jun26 0:00 /usr/lib/courier-imap/libexec/authlib/authdaemond.ldap start
root 644 0.0 0.1 3612 408 ? S Jun26 0:00 /usr/lib/courier-imap/libexec/authlib/authdaemond.ldap start
root 645 0.0 0.1 3612 408 ? S Jun26 0:00 /usr/lib/courier-imap/libexec/authlib/authdaemond.ldap start
root 650 0.0 0.1 3612 408 ? S Jun26 0:00 /usr/lib/courier-imap/libexec/authlib/authdaemond.ldap start
root 651 0.0 0.1 3612 408 ? S Jun26 0:00 /usr/lib/courier-imap/libexec/authlib/authdaemond.ldap start
root 652 0.0 0.1 3612 408 ? S Jun26 0:00 /usr/lib/courier-imap/libexec/authlib/authdaemond.ldap start
root 654 0.0 0.1 1600 432 ? S Jun26 0:00 /usr/lib/courier-imap/libexec/couriertcpd -address=0 -stderrlogger=/usr/lib/courier-imap/libexec/l
root 660 0.0 0.1 1360 392 ? S Jun26 0:00 /usr/lib/courier-imap/libexec/logger imapd
root 678 0.0 0.2 1568 544 ? S Jun26 0:03 crond
daemon 717 0.0 0.1 1416 480 ? S Jun26 0:00 /usr/sbin/atd
root 743 0.0 0.5 1424 1424 ? SL Jun26 0:13 watchdog
root 749 0.0 0.0 1348 16 ? S Jun26 0:10 /usr/local/clockspeed/bin/clockspeed
root 779 0.0 0.0 1356 4 tty1 S Jun26 0:00 /sbin/mingetty tty1
root 780 0.0 0.0 1356 4 tty2 S Jun26 0:00 /sbin/mingetty tty2
root 781 0.0 0.0 1356 4 tty3 S Jun26 0:00 /sbin/mingetty tty3
root 782 0.0 0.0 1356 4 tty4 S Jun26 0:00 /sbin/mingetty tty4
root 785 0.0 0.0 1356 4 tty5 S Jun26 0:00 /sbin/mingetty tty5
root 786 0.0 0.0 1356 4 tty6 S Jun26 0:00 /sbin/mingetty tty6
root 788 0.0 0.0 1368 4 ttyS0 S Jun26 0:00 /sbin/agetty ttyS0 9600
root 515 0.0 0.3 2148 776 ? S Jun26 0:00 xinetd -stayalive -reuse -pidfile /var/run/xinetd.pid
root 29469 0.0 0.3 2208 912 ? S< Jun27 0:08 /usr/local/etc/ncftpd/ncftpd -q /usr/local/etc/ncftpd/general.cf /usr/local/etc/ncftpd/domain.cf
root 29470 0.0 0.2 2008 704 ? SN Jun27 0:00 /usr/local/etc/ncftpd/ncftpd -q /usr/local/etc/ncftpd/general.cf /usr/local/etc/ncftpd/domain.cf
named 4681 0.0 0.9 11984 2448 ? S Jun27 0:00 named -u named
named 4683 0.0 0.9 11984 2448 ? S Jun27 0:08 named -u named
named 4684 0.0 0.9 11984 2448 ? S Jun27 6:52 named -u named
named 4685 0.0 0.9 11984 2448 ? S Jun27 0:03 named -u named
named 4686 0.0 0.9 11984 2448 ? S Jun27 1:11 named -u named
root 17592 0.0 0.6 4856 1600 ? S Aug31 0:06 /usr/bin/perl /usr/libexec/webmin/miniserv.pl /etc/webmin/miniserv.conf
root 7798 0.0 1.5 8500 3844 ? S Sep16 0:01 /usr/local/apache/bin/httpd
root 8849 0.0 0.4 2260 1036 ? S Sep16 0:00 /bin/sh /usr/bin/safe_mysqld --datadir=/var/lib/mysql --pid-file=/var/lib/mysql/ns.witbebenchmark6
mysql 8868 0.0 0.4 10584 1040 ? S Sep16 0:00 /usr/sbin/mysqld --basedir=/ --datadir=/var/lib/mysql --user=mysql --pid-file=/var/lib/mysql/ns.wi
mysql 8870 0.0 0.4 10584 1040 ? S Sep16 0:00 /usr/sbin/mysqld --basedir=/ --datadir=/var/lib/mysql --user=mysql --pid-file=/var/lib/mysql/ns.wi
mysql 8871 0.0 0.4 10584 1040 ? S Sep16 0:00 /usr/sbin/mysqld --basedir=/ --datadir=/var/lib/mysql --user=mysql --pid-file=/var/lib/mysql/ns.wi
root 20539 0.0 0.5 2980 1356 ? S Sep28 0:00 /usr/sbin/sshd
nobody 28146 0.0 1.6 8772 4084 ? S Oct03 0:00 /usr/local/apache/bin/httpd
nobody 28210 0.0 1.6 8772 4084 ? S Oct03 0:00 /usr/local/apache/bin/httpd
nobody 28340 0.0 1.6 8772 4084 ? S Oct03 0:00 /usr/local/apache/bin/httpd
nobody 28600 0.0 1.6 8772 4084 ? S Oct03 0:00 /usr/local/apache/bin/httpd
nobody 28756 0.0 1.6 8772 4084 ? S Oct03 0:00 /usr/local/apache/bin/httpd
nobody 28992 0.0 1.6 8772 4084 ? S Oct03 0:00 /usr/local/apache/bin/httpd
nobody 28994 0.0 1.6 8772 4084 ? S Oct03 0:00 /usr/local/apache/bin/httpd
nobody 29123 0.0 1.6 8704 4076 ? S Oct03 0:00 /usr/local/apache/bin/httpd
nobody 29384 0.0 1.6 8772 4084 ? S Oct03 0:00 /usr/local/apache/bin/httpd
nobody 29908 0.0 1.5 8704 4048 ? S 01:58 0:00 /usr/local/apache/bin/httpd
nobody 30037 0.0 1.6 8704 4076 ? S 02:28 0:00 /usr/local/apache/bin/httpd
root 30108 0.0 0.3 2208 948 ? S< 02:44 0:00 /usr/local/etc/ncftpd/ncftpd -q /usr/local/etc/ncftpd/general.cf /usr/local/etc/ncftpd/domain.cf
nobody 30300 0.0 1.5 8704 4048 ? S 03:28 0:00 /usr/local/apache/bin/httpd
root 30355 0.0 0.8 3792 2048 ? S 03:40 0:00 sshd: root@pts/0
root 30358 0.0 0.5 2452 1292 pts/0 S 03:40 0:00 -bash
root 30421 0.0 0.2 2652 764 pts/0 R 03:44 0:00 ps auxw
On peut donc voir que la sortie ps auxw donne le résultat sur plusieurs colonnes.
La 1ère colonne est le user ou l'utilisateur qui fait tourner la machine.
La 2ème colonne est le pid du process.
La 3ème colonne est l'utilisation CPU du process.
La 4ème colonne est l'utilisation RAM du process.
L'avant dernière colonne c'est le temps d'execution accumulé c'est à dire équivalent à l'utilisation à 100% du CPU.
La dernière colonne est le nom du process.

Code : Tout sélectionner

# cd /etc/rc.d/rc3.d/
# ls -l
total 0
lrwxrwxrwx 1 root root 20 mai 15 14:22 K15postgresql -> ../init.d/postgresql
lrwxrwxrwx 1 root root 18 mai 15 14:23 K45arpwatch -> ../init.d/arpwatch
lrwxrwxrwx 1 root root 15 mai 15 14:22 K45named -> ../init.d/named
lrwxrwxrwx 1 root root 16 mai 15 14:22 K65identd -> ../init.d/identd
lrwxrwxrwx 1 root root 14 mai 15 12:32 K74nscd -> ../init.d/nscd
lrwxrwxrwx 1 root root 14 mai 15 14:22 K74ntpd -> ../init.d/ntpd
lrwxrwxrwx 1 root root 17 mai 15 14:21 S10network -> ../init.d/network
lrwxrwxrwx 1 root root 14 mai 15 14:22 S11sshd -> ../init.d/sshd
lrwxrwxrwx 1 root root 16 mai 15 14:20 S12syslog -> ../init.d/syslog
lrwxrwxrwx 1 root root 22 mai 15 12:54 S13named -> /etc/rc.d/init.d/named
lrwxrwxrwx 1 root root 18 mai 15 14:20 S17keytable -> ../init.d/keytable
lrwxrwxrwx 1 root root 16 mai 15 14:21 S20random -> ../init.d/random
lrwxrwxrwx 1 root root 16 mai 15 14:22 S56xinetd -> ../init.d/xinetd
lrwxrwxrwx 1 root root 22 mai 15 12:45 S80qmail -> /etc/rc.d/init.d/qmail
lrwxrwxrwx 1 root root 22 mai 15 12:43 S85httpd -> /etc/rc.d/init.d/httpd
lrwxrwxrwx 1 root root 22 mai 15 12:54 S85imapd -> /etc/rc.d/init.d/imapd
lrwxrwxrwx 1 root root 15 mai 15 14:22 S90crond -> ../init.d/crond
lrwxrwxrwx 1 root root 15 mai 15 12:33 S90mysql -> ../init.d/mysql
lrwxrwxrwx 1 root root 13 mai 15 14:20 S95atd -> ../init.d/atd
lrwxrwxrwx 1 root root 25 mai 15 12:33 S95watchdog -> /etc/rc.d/init.d/watchdog
lrwxrwxrwx 1 root root 11 mai 15 14:21 S99local -> ../rc.local
lrwxrwxrwx 1 root root 18 aoû 31 19:26 S99webmin -> /etc/init.d/webmin
init gère le fonctionnement de toute la machine. C'est le process qui est exécuté en premier.
Il permet la gestion de 6 niveaux via /etc/inittab. Les niveaux qui nous intéressent sont :
0 - halt ou arrêt de la machine
1 - single ou mode en reparation (pas de reseau)
3 - fonctionnement normal
6 - reboot de la machine

Le niveau dans lequel votre machine fonctionne habituelement est 3.

Il est fortement conseillé de ne pas jouer avec ces fichiers. Si vous les modifiez, votre machine risque de ne pas booter correctement. Le réseau fonctionne uniquement dans le niveau 3.

Les fichiers de démarrage dans chaque niveau se trouvent dans /etc/rc.d/ et donc pour le niveau 3 c'est /etc/rc.d/rc3.d/. Vous pouvez y voir ce qui démarre (commençant avec un S) et ce qui est tué (commençant avec un K).

On retrouve donc dans l'ordre: démarrage du réseau (network), sshd, syslog, named, xinetd, qmail, httpd, imapd, mysql et webmin.
Les autres démarrages sont admistratifs (crond, atd, local, etc)

Code : Tout sélectionner

# df
Filesystem 1k-blocks Used Available Use% Mounted on
/dev/hda1 2016016 794996 1118608 42% /
/dev/hda2 37033060 848540 34303312 3% /home
none 127348 0 127348 0% /dev/shm
On peut voir que vous avez la partition / et /home sont un disque ide (hd) monté en primaire (hda). /dev/shm est la ram qui peut être utilisée en disque (l'inverse du swap).

Code : Tout sélectionner

# mount
/dev/hda1 on / type ext3 (rw)
none on /proc type proc (rw)
none on /dev/pts type devpts (rw,gid=5,mode=620)
/dev/hda2 on /home type ext3 (rw,usrquota)
none on /dev/shm type tmpfs (rw)
La partition /dev/hda1 est montée en ext3 en rw (read and write). ext3 est la version journalisée d'ext2, un système de partitionnement très utilisé sous Linux. La journalisation consiste à écrire un journal dans lequel le système met les informations sur les opérations à effectuer. En cas de reboot en hard le système n'a pas besoin de vérifier tout le disque à la recherche d'erreurs. Il lui suffit de rejouer le journal.


@+
Laurent
Image
Webmaster
http://www.lm2i.fr
http://www.lm2i.eu

Image Image Image Image
.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité